L’huile de coco bio,cette huile qui vous veut du bien.

Coucou tout le monde !

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler de mon coup de cœur soin du week-end ! Elle a soigné mes lèvres plus que sèches et a fait cesser les tiraillements de ma peau en un temps record & avec douceur.
Ces derniers temps pas mal de personnes ont parlé de l’huile de coco et de ses bienfaits aussi bien d’un point de vue alimentaire que cosmétique. J’ai décidé de vous faire un petit article pour vous parler de cette huile extraordinaire aux pouvoirs multiples ! La mienne vient de La Maison du Coco située à l’Ile de la Réunion, elle est faite sur place par leurs soins!

Commençons par le commencement, l’huile de coco, qu’est ce que c’est ?

huile-coco

Déjà, il est important de souligner le fait que l’huile de coco se différencie de l’huile de coprah. Cette dernière est issue de l’albumen séché de la noix de coco (la coque donc). Son odeur est moins agréable, et c’est ce qui est généralement utilisé dans la fabrication du monoï.
L’huile de coco quand a elle est une pression à froid de la chair du coco. Elle a une couleur blanche, un peu trouble, et est généralement sous forme solide au dessous de 25°C. Cependant, elle fond très facilement dans les mains lorsqu’elle est frictionnée.

C’est une huile comestible, elle contient des graisses saturées, dont de l’acide laurique qui est principalement un antifongique et un antibactérien. Elle contient également du bon cholestérol, et réduit les risques de maladie cardiovasculaire. Elle soutient la fonction immunitaire du corps. Le fait qu’elle contienne de la tri glycérine la rend plus facile à digérer par rapport à d’autres huiles, notamment parce qu’elle est traitée et brûlée directement par le foie. Vous l’aurez donc deviné : elle est pleine de bienfaits pour votre santé ! Elle peut être utilisée comme une huile basique, en remplacement du beurre dans la pâtisserie ou directement avalée à raison d’une à deux cuillères à soupe par jour. Mais attention, cela reste du gras, comme toute matière grasse, l’excès n’est jamais bon!

& comme elle voulait être parfaite en plus d’être un allié diététique dans la cuisine, elle est aussi très utilisée dans la cosmétique.

Très efficace utilisée sur les lèvres gercées en cataplasme, le fait qu’elle soit comestible la rend encore plus confortable, tant pis si on en avale un peu au passage! Riche en vitamine, elle peut aussi nourrir les cheveux, utilisée sur les pointes (parce que sur les racines elle aura tendance à graisser… n’oublions pas qu’il s’agit de matière grasse pure tout de même !). Associée à l’huile de ricin, elle aide à la repousse de cheveux ou des sourcils quand elle est appliquée par massage (après exposition à des traitements médicamenteux forts par exemple…). Au niveau de la peau, elle hydrate les pores, lutte contre le vieillissement en ayant une action tonifiante. Elle est aussi très recommandée pour l’acné, ses propriétés antibactériennes aident dans les traitements des imperfections. Et le fait qu’elle soit douce et nourrissante permet de calmer l’eczéma. En plus, elle est efficace en tant que démaquillant. Ici c’est le fameux « le gras combat le gras » qui entre en jeu (cette phrase ne vaut que pour le démaquillage, dans la vie en générale ça marche un peu moins bien! « je vais me faire un petit régime… allé, RACLETTE! »… non, malheureusement!), ses acides gras dissolvent le maquillage, même waterproof parce que ceux-ci, notamment le mascara, contiennent du gras.
Donc, pour résumer, on peut l’utiliser directement sur la peau, dans les cheveux aussi elle fera des merveilles, pour le démaquillant, frotter un peu d’huile sur les parties à démaquiller puis rincer à l’eau avec un disque de coton.
Cependant, attention là aussi, l’huile de coco est toujours mieux si vous l’acheter pure, vierge, pressée à froid et encore mieux, bio. Si c’est le cas, et c’est ce que je conseille, éviter de mettre les doigts directement dans le pot, pour éviter la prolifération de bactéries puisqu’il y a de forte chance qu’elle ne contienne pas d’agent conservateur (et c’est bien mieux). Donc pour prélever votre dose du pot, utiliser une cuillère propre par exemple.

Encore un petit conseil : si vous pouvez acheter votre huile dans un contenant en verre, se serait le top. Tout simplement pour éviter que les composants nocifs du contenant (coucou le plastique) ne soient absorbés par l’huile. Avant de l’appliquer, comme TOUS les produits que l’on met pour la première fois, FAITES UN TEST sur l’intérieur du poignet pour voir si oui ou non vous avez une réaction cutanée. Parce que chacun(e) de nous a une peau différente, qui réagit différemment.

Pour finir, petite sélection si vous voulez vous convertir vous aussi !

Huile végétale de coco bio de chez AromaZone
Huile de coco désodorisée bio de chez Bioplanète
Huile de coco Emile Noel de chez Naturalia

Est ce que vous connaissiez déjà ? comment l’utilisez vous ?

Je vous fais des bisous & je vous dis à bientôt ! :*

Publicités

3 commentaires sur « L’huile de coco bio,cette huile qui vous veut du bien. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s